Ecolieu l'helichryse

Permaculture, soin de la terre, vivre ensemble, un projet de vie!

Des détails sur notre projet de vie en écolieu

Il y a tellement de choses à écrire, à partager, sur notre projet! par quoi commencer? Pour construire cette page, je me suis donc posée la question: quelles sont les infos que je souhaiterai avoir sur un écolieu, que je souhaite le rejoindre, ou simplement pour comprendre son fonctionnement?

Pour moi, la réponse est la suivante:

  • Quels sont les principes de vie dans l’écolieu 🙂
  • Quelles sont les activité que nous souhaitons développer 🙂
  • Combien de personnes vivent dans cet écolieu, et combien peuvent encore le rejoindre 🙂
  • A quoi ressemble cet écolieu! 🙂 => à ce sujet, nous avons récemment mis à jour le site pour présenter pleins de photos et de vues aériennes pour mieux comprendre l’environnement du lieu 😉

En plus de ces 4 points principaux, en cas de recherche un peu plus approfondie, nous pourrions nous poser des questions sur:

  • Le design global de l’écolieu, sa conception 🙂
  • La gouvernance appliquée au sein de l’écolieu 🙂
  • Les statuts juridiques de l’écolieu 🙂

Au delà de ces infos, si vous avez des questions ou commentaires, n’hésitez pas à nous contacter! vous trouverez nos coordonnées et notre page Facebook à cet endroit!

Les principes de vie dans l’écolieu:

Nous avons des objectifs assez précis pour la vie au quotidien dans l’écolieu, que nous souhaitons partager avec chaque personne qui nous rejoindrons:

  1. Il n’y aura pas d’élevage d’animaux pour but de production de viande. Les animaux qui nous accompagnent dans notre aventure vivent une vie heureuse et meurent de mort naturelle!
  2. L’objectif de chacun doit être d’atteindre l’autonomie alimentaire et énergétique, nous devons tous travailler dans ce sens, c’est essentiel pour nous.
  3. A terme, nous devons produire 0 déchet non valorisable, pour des raisons évidentes! cela signifie aucun emballage, production d’un max de produit par nous même, achats en vrac, …

En gros, j’ai tenté de synthétiser ces objectifs par le biais de 4 principes phares que nous souhaitons appliquer:

principes de vie dans l’écolieu l’hélichryse

Un règlement intérieur est en cours de rédaction. J’ai commencé à écrire quelques lignes, et de temps à autre, lorsque nous avons de nouvelles idées, nous les rajoutons aux précédentes.

J’espère que ce règlement sera évolutif, et que chacun y apportera son grain de sel! pour exemple, voici le point 8 du règlement:

8- Chaque résident de plus de 14 ans possède une voix, quelque soit la part de l’écolieu qu’il possède, pour les prises de décision fonctionnelles, organisationnelles ou financières.

Les activités que nous souhaitons développer

Nous avons plein d’idées, plein d’envies!

Lorsqu’on « conçoit » sa microferme conformément aux principes phares de la permaculture, il est conseillé de lister l’ensemble des souhaits de choses que l’on souhaite réaliser. J’ai bien conscience que la liste est longue, mais nous sommes encore jeune, nous avons le temps!

Coté alimentation (objectif, autonomie alimentaire, consommer mieux):

  • Maraichage,
  • Verger,
  • Forêt comestible,
  • Apiculture,
  • Céréales,
  • Plantes aromatiques médicinales,
  • Champignons,
  • Poules et canards (pour les œufs, leur fiente et leur consommation d’escargots et de limaces!

Nous pensons produire un peu plus que la quantité nécessaire pour les habitants de l’écolieu, afin de vendre le surplus sur des marchés, en circuits courts ou directement sur l’écolieu. Cet argent pourrait servir à régler les charges fixes (taxes, assurances, maintenance des outils, investissement de rénovation des lieux communs, etc…).

Coté construction/amélioration/éléments constitutifs de l’écolieu (objectif résilience, écologie, permaculture):

  • 3 mares minimum, alimentées par les sources présentes sur les terres, et les eaux en sortie de la phytoépuration,
  • 1 bâtiment pour des zones communes (cuisine, douche, laverie, salle commune, stockage alimentaire),
  • 2 caves: une pour les champignons, une pour la conservation des aliments,
  • 1 serre type Walipini,
  • 1 serre de plantation et semi, de type « traditionnelle » (demi-lune + bâche plastique, ouai je sais, c’est moche, mais c’est plus dans nos budget 😉 )

Coté vie en communauté (objectif vivre ensemble, bien être):

  • 1 bâtiment commun avec cuisine, salle d’eau, laverie, zone de stockage alimentaire et une salle bien être,
  • des habitations légères, à construire par ceux qui voudront s’installer, quelque part sur les terres,
  • 1 pump track (idée soufflée par Pierrot suite à différents échanges que nous avons eu),
  • 1 boulodrome, jeu de palets breton, molki, et autres jeux du genre,
  • des tas de rocket stove pour cuire en extérieur 🙂

Combien de « colocataires » dans l’écolieu?

Nous ne sommes pas fixés à ce sujet. Néanmoins, nous pensons que l’helichryse est adaptée pour 5 foyers environ, rémi et moi compris.

Les logements existants (2 maisons en bon état, quelques travaux simples à prévoir) peuvent se scinder en 4 appartements, ou moins en fonction des souhaits de chacun.

A terme, après l’accueil des premiers habitants de l’hélichryse dans les logements en dur existants, et avec l’accord de la municipalité de Rochepaule, nous prévoyons l’accueil d’habitats légers, dans les cabanes en bois existantes, dans des logements mobiles tel que des tiny-house ou équivalent, ou encore dans des kerterre, solution que nous apprécions particulièrement.

A ce jour, en octobre 2020, Rémi et moi sommes les seuls habitants de l’helichryse. Nous souhaitions démarrer ce projet avec des amis, qui ont finalement préféré décliner, pour des raisons que nous comprenons, et qui sont propre à leurs vies. Ainsi, nous cherchons des personnes intéressées par ce projet, proche de nos valeurs et motivés, que nous accueillerons avec plaisir dans l’écolieu.

Quelques images de l’helichryse

Je vous propose quelques photos de l’écolieu. Elles datent des visites que nous avons réalisées avant l’achat. Je mettrai à jour cette rubrique au fur et à mesure du temps, lorsque j’enrichirais petit à petit notre base photographique!

De plus, je posterai des images fréquentes de l’hélichryse, de sa faune et sa flore, des visiteurs et autres amis, dans le blog de la page de l’écolieu 😉

Vu aérienne de la zone de l’helichryse
Les parcelles inclues dans l’helichryse
Une des deux maisons de l’écolieu
Une des cabanes situées proche des zones cultivables
Zone entre les deux maisons
intérieur de l’écurie
Chemin d’accès à l’écolieu
Vue de la zone d’agroforesterie

Le design global de l’écolieu, comment nous souhaitons le concevoir

Rémi et moi avons suivi le MOOC de l’université des colibris sur la conception de design en permaculture. Il nous a permis d’ouvrir les yeux sur de nombreux points essentiels de la création de l’helichryse, le positionnement des différents éléments, leurs fonctions et besoins, etc…

Je vous propose ci-dessous une vision globale du design de l’écolieu. la vision plus précise sera partagés avec les prochains habitants, et sera bien entendu discutable, modifiable en fonction des souhaits de chacun!

Quelle est notre vision actuelle de la gouvernances au sein de la communauté?

La gouvernance sera avant tout HORIZONTALE. Bien entendu, nous construirons les axes de gouvernance ensemble, avec les personnes vivants dans l’écolieu. Néanmoins, ces axes seront construits autour des piliers suivants:

  • Tout nouvel arrivant est validé à l’unanimité,
  • Tout départ non volontaire (et oui, ce sont des choses qui peuvent arriver) est validé à l’unanimité moins un,
  • Toute modification du règlement ou de la charte est validée à l’unanimité,
  • Tout investissement dans l’écolieu, pour des biens ou services communs (salle commune, eau chaude sanitaire commune, outils, etc…) est validé à l’unanimité,
  • Une personne de plus de 14 ans vivant à l’année dans l’écolieu possède une voix pour les décisions traitées en assemblée,
  • Si une personne le demande, une décision peut être prise par la méthode dite « par consentement »

Dans ce sens, je suis assez fan de l’ « université du nous » qui propose de nombreux outils très sympa, dont « la gestion par consentement » et « l’élection sans candidat » que je souhaiterai appliquer si besoin.

pour plus d’infos, vous trouverez ICI leur site internet, et ICI leur page descriptive de leurs outils

Quel statut juridique souhaitons nous construire?

Nous sommes en cours de reflexion sur le sujet, mais comme pour la gouvernance, nous avons quelques axes principaux que nous souhaitons appliquer:

  • Nous souhaitons vendre des parts de l’écolieu, proportionnelles à la qualité et surface du logement acquis.
  • Le statut juridique retenu permettra de rendre les terres indivisibles, afin de ne jamais mettre en péril un des objectifs initial de l’écolieu: l’autonomie alimentaire et énergétique.
  • Nous souhaitons rendre possible l’acquisition de parts de l’écolieu par location (l’acquisition sera alors possible par mensualité, comme une location, jusqu’à atteinte le montant total des parts souhaitées).

Plusieurs statuts nous semblent correspondre à ces souhaits: SCI, SCIC, SAS coopérative. Nous sommes toujours en cours de recherche à ce sujet, et souhaitons prendre contact avec des « sachants » pour faire le meilleur choix.

Pour plus d’infos sur comment rejoindre l’écolieu, visitez la page « Pour rejoindre l’Hélichryse ou rendre une petite visite »

1 Comment

  1. Bonjour,
    Merci pour votre site extrêmement riche en enseignements pour ceux comme nous qui cherchons un ecolieu. J’espère que vous avez réussi à attirer quelques personnes autour de vous. A priori, nous pourrions de notre côté être 6 à 8 foyers en recherche d’un lieu et vu notre nombre, nous pensons plutôt acheter des terres que s’insérer dans un autre projet. Mais nous peinons à nous assurer de qui va vraiment s’engager dans le processus d’acquisition jusqu’au bout.
    Mais à l’étape où nous en sommes, nous recherchons des exemples de contrat d’achat collectif et contrat de vie en commun. Les éléments que vous écrivez donnent déjà des détails importants, mais pensez-vous avoir tout imaginé ?
    Cordialement,
    Bruno

Répondre à Bruno Gahéry Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *