13 Août 2020 – notre premier jour à l’Hélichryse

13 Août 2020 – notre premier jour à l’Hélichryse

Nous voilà installés à l’Hélichryse depuis un an jour pour jour !

Plein de choses à dire sur cette année, je vous propose de partager avec vous quelques points importants 😉

Aujourd’hui, nous sommes bien installés, et très heureux où nous sommes ! Ça avance tout doucement mais sûrement, et nous avons pris nos marques quant aux travaux nécessaires, à la vie en communauté, et à l’estimation des durées pour les chantiers.

Il n’empêche que ça n’a pas toujours été le cas ! Les 6/8 premiers mois ont été très difficiles, et nous nous étions pourtant préparés à beaucoup de choses.

Du coup, quelques petits conseils comme ça, en vrac pour démarrer un écolieu :

  • La plus grosse galère a été l’achat des véhicules et machines pour nous aider au quotidien. Nous partions bille en tête avec l’idée que nous ferions tout à la main. Autant dire qu’avec les dénivelés de la montagne, pour s’installer c’est mission impossible. Nous avons donc acheté, souvent en urgence, un 4×4, un tracteur et une mini-pelle. Et comme toute chose faite en urgence, 2 achats sur 3 sont une vraie galère… donc prévoyez à l’avance ce dont vous aurez réellement besoin, objectivement, pour prendre le temps de trouver le meilleur investissement
  • Si vous souhaitez faire un planning pour les différents chantiers d’aménagement (construction d’un poulailler, mise en place des grillages autour des parcelles, changement de la cuve d’eau, etc…) prévoyez de multiplier à minima par deux les durées initialement envisagées ! surtout si votre projet se trouve à une demi-heure de tout magasin de bricolage, matériaux ou autre. Sans parler des aléas, des pannes, des choses auxquelles vous n’aurez pas pensées… Un autre conseil serai de relativiser lorsque le planning n’est pas tenu, mais ça, c’est fonction des personnes n’est ce pas 😉
  • Pareil pour le budget, le plus prudent est de multiplier par 2 toute estimation initiale (et ça, c’est mon métier de base, donc je sais à peu près de quoi je parle 😊)
  • Ce sont les trois points principaux qui me viennent à l’esprit, mais il y a un tas d’autres choses à ne pas faire ou à faire en urgence ! Attention à vos chiens et chats, le changement de vie peut les impacter aussi (puces et tiques, blessures, accidents, …). Selon où vous vous trouvez, une serre est purement indispensable et doit être l’une des premières choses à mettre en place (nous sommes à 870m d’altitude mais c’est vrai aussi bien plus bas)
  • Vous allez probablement solliciter votre voiture un peu plus que d’habitude. Probablement dans des conditions spéciales comme l’évacuation d’encombrants, le transport de bois de chauffage, le transport de tonne à eau (c’est d’ailleurs pour ça que vous allez peut être prendre la décision de vous acheter un 4×4 😃 😃). Dans ce cas, prévoyez qu’il est fort probable qu’elle tombe en panne plus fréquemment que d’habitude. Doubler de vigilance concernant les contrôles classiques et prévoyez un budget et du temps pour la maintenir.

A contrario, il y a plein de choses qui se sont déroulée à merveille (heureusement n’est-ce pas !)

  • Nous n’avons jamais manqué d’aide ! Si vous êtes clairs dans vos demandes (facebook et autres systèmes de communication), et respectueux des personnes qui viennent vous aider, vous trouverez toujours de l’aide, avec un grand plaisir ! et c’est rarement les personnes auxquelles vous vous attendez
  • La création du site internet et du blog a été une vraie bonne idée. Les points les plus importants y sont inscrit, sur le projet, nos souhaits, le planning, ect… ça permet aux personnes intéressées pour nous rejoindre ou venir rendre visite de savoir où ils mettent les pieds, et ça fait gagner un temps fou !
  • Nous avons passé très peu de temps dans le potager, juste assez pour étudier la réaction de la terre, le fonctionnement de la flore et de la météo locale. Malgré ça, notre production pour une première année est plus que respectable. Ça promet pour les années à venir 😉
  • Nous avons fait la connaissance de beaucoup de locaux, ravis de voir venir une nouvelle famille, un nouveau projet dans le village. L’entraide ici est juste hallucinante ! les gens sont à l’écoute, et aiment partager leur savoir sur le village, l’histoire, les familles, etc… C’est indispensable à mon sens

En plus de tout ça, le point le plus positif, ce qui me remplit de satisfaction et de bonheur mais aussi ce qui m’apporte la plus grande surprise, c’est la vie en communauté, la rencontre de tous ces gens, et tout l’enseignement et l’apprentissage qui en découle ! Il n’y a pas une personne qui ne soit passé sans nous apprendre quelque chose !

Sandrine et Jean Marie ont ouvert le bal en nous enseignant plein de choses sur les plantes, sur la vie en Calédonie, sur le woofing. Nous les voyons toujours aujourd’hui (d’ailleurs cela fait deux mois que nous ne les avons pas vu, et ils nous manquent grave !)

Grace à Erika et Adrien, nous avons en stock une ribambelle de jeux pour les longues soirées (les nains qui vont à la mines, tic et tac, le clouedo, …). En plus, depuis leur passage, notre café est encore meilleur 😀

Cédric nous a appris à construire un abris bois avec des palettes. Il nous a montré quelques astuces pour mieux travailler le bois. Très pédagogue, il a réussi à transmettre sa passion à toutes les personnes présentes durant son passage

Marc et Frédéric montent aussi leur écolieu proche de bagnols sur cèze. Ils ont été plein de bon conseils pour l’ordonnancement des projets, le démontage et le montage de la serre.

Baptiste, monsieur Kerterre, est un habitué aujourd’hui ! grelinette dans les terres, préparation des semis, création de terreaux, montage de pierre pour la restauration du préau, cueillette de champignon, et surtout c’est un as au blind test ‼ (Non, je rigole 😀 😀 :D). Il m’a aidé à arrêter de fumer en m’offrant un livre qui m’a beaucoup aidé

Claire et Peter nous ont montré les bienfaits de la DME. Leur petit de 2 ans nous a scotché ! sans parler de la fameuse énigme de ça touche et ça touche pas. Ainsi que le jeu Cabo que nous nous sommes empressés de nous procurer

Barbara, la bretonne, n’a pas réussi quant à elle à nous faire aimer le beurre salé… Mais grâce à elle, j’ai gouté mon premier crumble ! une tuerie !

Joe et Joe (lire Djoe et Djoe, alias Théo et Florian) nous ont appris tellement de choses que je ne sais pas par quoi commencer ! Comment la Savoie va-t-elle devenir libre, comment faire des pancackes végan, comment faire germer des lentilles (on en fait encore presque tout le temps aujourd’hui), est-il possible d’aller au lac de Devesset à pied, et au plan d’eau de Rochepaule, pourquoi vaut-il mieux manger la salade en premier lors d’un repas, et encore bien d’autres choses !

Jean-Claude, quant à lui, nous a montré comment se nourrir (tout du moins en partie) avec ce que l’on trouve dans la nature. Il nous a construit en moins d’une semaine trois tables de chevets que nous avons placées dans les chambres dans lesquelles nous accueillons les visiteurs/woofers. Il m’a également aidé à arrêter de fumer !

Julien, qui est toujours à l’Hélichryse, nous fait des petits plats succulents, comme des pancakes, des tartes aux myrtilles, des fallafels (à tomber par terre, mais faut pas lui dire, sinon on va en entendre parler pendant 10 ans !). Mais par-dessus tout, il nous a montré ce qu’il ne faut pas faire avec un marteau 😊

Enfin, et pas des moindres, Emilie, qui nous quitte dimanche ! grâce à elle et à sa précieuse curiosité, nous avons observé tout ce qui lui passait par la main à travers son microscope : orties, insectes, cheveux, échardes ( :D), … Sa bonne humeur et son sourire au quotidien vont nous manquer atrocement, j’espère qu’elle reviendra très très très vite.

il y a encore un paquet de monde qui sont venu nous rendre visite et qui nous ont apris des choses… Viennent d’arriver Bernard, Cécile et Quentin sur l’écolieu et nous apprenons à nous connaitre. il y a aussi Florence, Julien, Julia, Frédéric, etc… qui sont passés faire une petite visite!

J’espère que nous avons aussi réussi à échanger un peu de savoir avec chacun d’entre vous. Peut-être que sans vous, nous aurions abandonné. Ce qui est sûr, c’est que nous ne serions pas ceux que nous sommes devenus, et que nous ne serions pas aussi heureux d’être là où nous sommes !

callignol

Related Posts

Avant / Après

Avant / Après

Quelques photos du jour

Quelques photos du jour

Visite de woofers entre Noël et jour de l’an (fabrication de savon noir)

Balade au marcher de producteurs de labatie d’andaure

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.